Accueil > Qui sommes-nous ? > Organisation > Comité Ethique et Scientifique
Le Comité Ethique et Scientifique

 

Le Comité Ethique et Scientifique de la FIRAH mène ses réflexions dans la lignée de la Convention Internationale relative aux Droits des Personnes Handicapées (CIDPH) des Nations Unies. Pour mieux comprendre ce texte fondateur, vous pouvez écouter l'émission de France Inter de Jean-Claude Ameisen, les épaules de Darwin du 20 novembre 2010.

Vous pouvez également consulter le Centre Ressources Recherche Appliquée et Handicap et notamment la page "Comprendre pour Agir".

 

Ce comité, évalueur des projets soumis dans le cadre des appels à projets de la FIRAH, est un comité mixte composé à la fois de chercheurs et d'acteurs de terrain. Il porte donc une grande attention aux utilités scientifiques et sociales des recherches proposées.

Il évalue également que les valeurs collaboratives et applicatives de la recherche sont partagées entre les différents partenaires du projet.

 

La composante scientifique a pour missions de :

  • conseiller la Fondation sur l'orientation de sa politique scientifique,
  • orienter les travaux dans une perspective de mise en œuvre de la Convention Internationale relative aux Droits des Personnes Handicapées,
  • garantir la dimension internationale des travaux de la Fondation,
  • garantir une approche de recherche appliquée, centrée sur les résultats en matière d’inclusion, d’innovation et de soutien concernant des personnes ayant des incapacités et vivant des situations de handicap,
  • déterminer les domaines de recherches dans lesquels seront lancés les appels d’offre de la Fondation,
  • superviser le lancement de ces appels d'offre,
  • piloter la procédure d'expertise des dossiers reçus en réponse aux appels d'offre,
  • assurer le classement définitif des dossiers, de faire des recommandations sur la liste des dossiers méritant d'être financés et sur le niveau de financement souhaitable,
  • effectuer un bilan périodique des résultats obtenus grâce aux projets financés,
  • veiller au suivi des résultats de chaque projet et à leur diffusion internationale,
  • de contribuer à l'organisation d’activités scientifiques de transfert et d’appropriation des connaissances.

 

La composante éthique a, quant à elle, l’objectif de :

  • donner son avis sur les actions de la Fondation et de la composante scientifique
  • évaluer l'éligibilité des projets déposés au plan éthique,
  • suggérer à la Fondation des actions particulières justifiées par l'analyse de ses travaux ou par le résultat d'auto-saisines en rapport avec le handicap,
  • évaluer la légitimité éthique des procédures de levée de fonds, de leur utilisation et d'établissement de partenariats publics ou privés,
  • fixer les critères d’éligibilité au financement.

 

Président d'honneur du comité éthique et scientifique :

Jean Claude Ameisen, Président du comité consultatif national d’éthique (CNNE - France)

 

Président du comité éthique et scientifique :

Eric Plaisance, Professeur des sciences de l’éducation de l’Université Paris Descartes

 

Vice-Président du comité éthique et scientifique :

Jean-Pierre Didier, Professeur émérite - Université de Bourgogne

 

 


  • Edwige Richer, Spécialiste de Neuro-Rééducation, Réparation du Dommage corporel, Médecin-chef d'établissement - Centre Spécialisé en rééducation et réadaptation pour traumatisés crâniens
  • Jean-Marc Lesain-Delabarre, Institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INS HEA)
  • Catherine Deschamps, coordinatrice de la réflexion éthique à L'APF
  • Marie-Eve Joël, Professeur d’économie, Université Paris Dauphine, Présidente du Conseil scientifique de la CNSA
  • Gampierro Griffo, Membre du Forum Européen des Personnes Handicapées (FEPH) - Italie
  • Jean-François Quillien, Responsable de la valorisation de la recherche - INRA, référent du Centre Ressources
  • Paula Campos Pinto, Chercheuse au Centre de l'administration et des politiques publiques (CAPP) à l'École des sciences sociales et politiques (ISCSP), Université technique de Lisbonne
  • Mohamed El Khadiri, Président du Centre de Développement Inclusif et de la Promotion de la Recherche sur le Handicap au Maroc / Président du Collectif pour la Promotion des Droits des Personnes en Situation de Handicap, Maroc.
  • Jean-Claude Guillermet, Directeur SESSAD à Besançon
  • Thérèse Kempeneers, Association Nationale d’Aide aux Handicapés Mentaux (ANAHM) - Belgique
  • Roger Salbreux, Pédopsychiatre membre du Conseil National Handicap
  • Gisela Chatelanat, Professeur à l’Université de Genève - Suisse
  • Claire Dupuy, Chargée de mission au CCAH (International et recherche appliquée), référente du Centre Ressources